· 

ROAD TRIP CANADA - Toronto

Jour 3 : Après un autre petit déjeuner digne d'un repas 3 services, on remballe toutes nos affaires. On prend congé de Niagara Falls pour retourner à la case départ et revenir à Toronto. 

On en profite pour faire un léger détour (+- 20 km). On a prévu de faire un arrêt pour découvrir le village de Niagara-on-the-Lake.

 

Cette 1ière partie de route est assez agréable puisqu'elle longe la Niagara River.

De part et d'autre, on peut y trouver des farmer qui vendent leur production de fruits et de miel en direct aux tout passant, nous y compris.

On ne résistera pas aux cerises énormes et aux "bleuets" qui nous serviront d'en-cas. 

Un totem, un vrai totem nous accueille, trop cool !

On passe aussi également à côté de magnifiques maisons, des demeures immenses qui font un peu penser à des petits châteaux, magnifique !

 

On finit par déboucher sur cette petite ville, toute mignonne, très fleurie, d'un style So British.

La rue principale est bordée de jolies petites boutiques typiques dont l'une ou l'autre m'a beaucoup plu. Par exemple une boutique de décorations de Noël Just Christmas en plein mois de juillet. Il y a aussi une pharmacie-musée restaurée (datant de 1866). 

Après cette petite halte bien sympathique, il est temps de mettre le cap sur Toronto où le décor va littéralement changer. 

En tous les cas, notre roadbook contient quelques immanquables qu'on essaiera de parcourir en 1 journée 1/2 : Distillery district, Kensignton Market, CN Tower, le marché St Lawrence, Toronto Islands.

 

Toronto (capitale de la province de l'Ontario) est la plus grande ville du Canada. Elle est aussi la 5ième ville d'Amérique du Nord après Mexico, New York, Los Angeles et Chicago. 25% des Canadiens vivent à moins de 160 km de Toronto. 

 

C'est la 1ière grande ville qu'on va visiter au Canada. Et c'est vrai que la première impression est celle d'être une ville 100% américaine avec ses buildings, son mini Time Square, son Chinatown, son bâtiment en forme de fer à repasser.

Trépidante, cosmopolite et composée de quartiers ethniques très marqués, Toronto regorge de points d'intérêts pour voyageurs de tout horizon.

 

Elle a, semble-t-il, beaucoup de points communs avec New York (que je ne connais pas, pas encore).

On a choisi un hôtel dans le centre ville pour être proche de "tout". Il est à 5 min à pied du St Lawrence Market (un marché couvert vieux de plus de 200 ans, situé dans un vieux bâtiment en brique).

 

Check-in OK, voiture au parking de l'hôtel OK. Nous voilà prêt pour aller à la découverte de cette ville.

 

La toute première chose qu'on a évidemment envie de voir de plus près, c'est l'emblème de la ville, la célèbre CN Tower.

Avec ses 553 mètres de haut, elle a été la tour la plus haute du monde pendant 34 ans avant de se faire détrôner par la Burj Khalifa de Dubaï. 

La CN Tower fait partie des sept merveilles du monde moderne et a été construite dans les années de 70 par le Canadien National (d'où CN) qui désirait montrer la force de l'industrie canadienne en édifiant le plus haut édifice du monde.

A l'origine, il s'agissait d'une antenne radio/TV, elle est aujourd'hui une des principales attractions touristiques de Toronto.

 

Il y a plusieurs niveaux à découvrir entre 340 et 360 m de haut.

L'ascenseur de verre s'élève à 346 m en 58 secondes! Impressionnant!

On profite alors d'une vue spectaculaire sur la ville, le lac, et même les Etats-Unis par temps clair (de l'autre côté du lac).

Au niveau inférieur se trouve la plate forme d'observation à l'air libre (grillagée) et un plancher de verre transparent, âme sensible s'abstenir :). 

 

Le ticket d'entrée pour une "simple visite" nous semble un peu cher (32$). 

Pour allier la visite et le dîner, on décidera finalement de réserver une table pour le repas du soir du deuxième jour au restaurant panoramique, le 360.

Cela nous semble être un bon plan : repas + accès à la tour gratuit (60$) et tout cela, sans faire la file (qui était d'1h30 pendant l'après-midi) ! Que demander de plus. 

 

On a de la chance, on est installé juste à côté de la fenêtre (qui va du sol au plafond), la vue est tout bonnement INCROYABLE et le soleil entrain de se coucher, superbe.

La salle de restaurant est situé sur une plateforme qui tourne tout doucement tout au long du repas et qui nous permet de bénéficier d'une vue à 360 degrés sans bouger de notre chaise, c'est vraiment sympa ! 

Quand on regarde vers le bas, les voitures ressemblent à des mini fourmis.

Pendant le repas, un match de Baseball des Blue Jays était en cours, je vous laisse imaginer le stade vu du ciel :-)

 

A recommander.

Situé dans le centre du Old Toronto, le quartier historique de Distillery District est un site historique national.

Au XIXe siècle, on y trouvait la distillerie Gooderham and Worts qui a joué un rôle important dans le développement économique de la ville et du pays. Ce quartier se caractérise par ses bâtiments de briques rouges typiques du vieux Toronto.

 

L'endroit est vraiment très sympathique et invite à la flânerie et où passé et présent se côtoie à merveille.

On y retrouve çà et là quelques objets du passé (vieille voiture, vieux tonneaux, vieille charrette) par petite touche et regroupe aussi quelques commerces d'artisanats, boutiques originales, galeries d'art, cafés branchés.....

L'autre incontournable sur lequel on ne veut pas faire l'impasse, c'est de prendre le large pour se rendre sur Toronto Islands pour profiter d'une autre perspective sur la ville.

 

La traversée en ferry, très agréable, ne prend qu'une dizaine de minutes et permet d'avoir une vue magnifique sur la Skyline de Toronto.

Une fois arrivés sur l'île, on découvre un morceau de nature calme et apaisant, une sorte de havre de paix loin de l'agitation et de l'effervescence de la ville.

Les voitures n'y ont pas leurs places, on peut s'y balader à pied ou en vélo et on peut pique-niquer à proximité des plages de l'île.

C'est un bel endroit.

Intitule de dire qu'on a pas mal marché pendant le court laps de temps qu'on avait.

On est également passé par l'un ou l'autre quartier tout aussi typique que folklorique : Financial district et ses buildings tellement hauts qu'on se tordrait le cou, Union Station, Chinatown et le, très bohème, quartier de Keningston Market où les épiceries, les boutiques vintage et le street-art se mélangent dans une atmosphère conviviale et un peu hippie aussi.

Écrire commentaire

Commentaires: 0