· 

ROAD TRIP USA - San Francisco

Jour 17 - On arrive tout doucement vers la fin du road trip. Aujourd'hui, on va définitivement quitter les grands espaces et la nature pour se diriger vers San Francisco qui sera la dernière étape de notre aventure.

 

Depuis Mariposa, on a un peu de route à faire (3 heures +/-) et on y arrivera en début d'après midi.

On ira d'abord mettre nos affaires à l'hôtel avant de se diriger vers le quartier du port (où les parkings sont carrément hors de prix).

San Francisco est la quatrième ville de Californie et est la véritable capitale culturelle de la côte Ouest. On la vante aussi comme étant la plus européenne et la plus tolérante des villes américaines.

 

Bien sûr, on a tous en tête des images de San Francisco issues de nos films préférés Et si c'était vrai, The Rock, Mrs Doubtfire, San Andreas pour n'en citer que quelques uns.

La ville est bien entendu célèbre pour son brouillard tenace mais elle compte surtout bon nombre de symboles mondialement connus : ses rues à pente, sa célèbre prison, ses maisons victoriennes, son pont emblématique etc..

 

La première chose qui nous surprend en sortant de la voiture, c'est la température extérieure qui est vraiment fraiche, limite froide.

Ca fait maintenant quasi 3 semaines qu'on est habitué à beaucoup de chaleur (qui m'aura fait un peu souffrir par certains moments, faut bien l'avouer). Mais ici, on a froid!

On ne se fait pas prier pour troquer short et T-shirt contre jeans et pull.

On a déjà plus de 4.000 km dans les lattes et donc on a bien l'intention de visiter la ville à un rythme légèrement plus coolos.

 

Et si on commençait par flâner dans les environs de Fisherman's Wharf (ancien quartier des pécheurs et ses conserveries) et sur le Pier 39.

Il s'agit d'une jetée aménagée où se côtoie restaurants et gifts shop et au bout de laquelle tout visiteur est attiré par le "chant mélodieux" d'une colonie de lions de mer installés là depuis 1990.

Ils se prélassent ou se disputent pour un coin de ponton dans un boucan d'enfer. En tous les cas, une chose est sûre, ils assurent l'animation.

 

L'endroit est très touristique et il faut un peu jouer des coudes pour pouvoir les regarder mais c'est vraiment sympa à voir.  On pourrait y passer des heures à les admirer. Au bout du Pier, on a une chouette vue sur Alcatraz. 

Dans certaines échoppes de cette jetée, on observe des gens manger une espèce de "bouillie" blanchâtre servie dans un petit pain XXL.

Au début, on se demande un peu ce que c'est. Ca a l'air un peu mais ensuite, on se lance et on adore. En fait, il s'agit d'une soupe de palourdes, pommes de terre, crème épices qui vont bien,  miam miam. Et c'est tout simplement DELICIEUX!

Le nom de cette spécialité est le Clam Chowder qu'on a finalement gouté et regoutté et regoutté. On recommande et à consommer sans modération.

Un peu plus loin, le long du quai du Pier 45, un sous-marin de l'US Navy est amarré, le USS Pampanito qui est aujourd'hui un musée.

 

Il y a aussi le Mechanical Museum qui vaut le coup de s'y balader. 

On y retrouve l’une des plus grandes collections privées d’instruments de musique à commande mécanique et de machines d’arcade anciennes. Un très chouette voyage dans le passé.

Le prochain incontournable sur notre liste est Lombard Street. Lombard Street servi, entre autre, de décor à la fameuse course-poursuite du film Bullitt (1968).

 

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'un seul tout petit tronçon de cette rue est célèbre : la partie entre Hyde et Leavenworth qui présente une pente de 27%. Pour l'adoucir, une chaussée de huit zigzag a été construite ici. Malgré cela, la pente reste encore toujours à 16%.

 

Il faut bien se dire qu'avant de descendre cette minuscule rue, il faut déjà y arriver et évidemment, on doit monter via une rue parallèle dont la pente donne aussi des sueurs froides. On espère (surtout moi) que la voiture arrivera au dessus sans pépins techniques.

Et puis, comme toutes les voitures devant nous, on se lance dans le tracé tortueux de cette rue.

La descente se termine en moins temps qu'il faut pour le dire un peu à la façon d'un grand huit.


Jour 18 - On va vraiment se la jouer en mode touristes. On prend des pass pour les bus Hop On - Hop Off.

Non seulement, on ne devra pas se casser la tête pour trouver du parking mais en plus, on va pouvoir se laisser conduire en jouant les lémuriens (tête à gauche, tête à droite) et descendre où on veut, que du bonheur ! 

 

Embarquement immédiat avec arrêts Alamo SquareGolden Gate Bridge, Chinatown. C'est parti mon kiki!

Depuis Alamo Square, on a normalement une très jolie vue. Cette vue nous offre, en principe, un beau contraste entre les jolies maisons victoriennes au ton pastel les Painted Ladies au premier plan (ca c'est tout bon) sur fond de gratte-ciel du Financial district (euh il y a un petit soucis). Oui mais là c'est sans compter le.....brouillard :-)

Le prochain pit stop est, sans conteste, LE symbole par excellence de San Francisco, le célébrissime Golden Gate Bridge.

 

Un pont suspendu de plus de 2 700 m de chaussées à 67 m au dessus de l'eau, reconnaissable à sa couleur orange international (choisie parce qu'elle est visible même dans le brouillard) et à l’architecture de ses deux pylônes de 230 m de haut. 

Le pont a été inauguré en 1937 et fait partie des Sept Merveilles du monde moderne selon un classement de l’American Society of Civil Engineers.

 

Etre face à lui donne vraiment envie de le photographier sous tous les coutures.  

Par la voie "terrestre" bien sûr en profitant des points de vue.

Par la voie "maritime" aussi lors d'une croisière dans la baie.

On ne s'en lasse pas!



L' autre symbole de la ville est le plus célèbre pénitencier du monde, la bien nommée prison d'Alcatraz (ou The Rock).

 

Située sur une île en plein milieu de la Baie de San Francisco, seulement à 2 km du rivage mais les courants glacials qui l'entourent en ont rendu l'évasion quasi impossible.

De part cette spécificité et de part les conditions très dures de détention, elle était destinée aux criminels les plus endurcis.

La prison a été fermée en 1963 et depuis 1972, elle a été reconvertie en site historique.

 

Lors de la préparation du voyage, on a pas eu l'occasion d'acheter des billets (sold-out) et on espérait que, sur place, il y aurait peut-être moyen d'en trouver! Mais pas du tout, grande déception.

Du coup, on a été forcé de choisir le plan B, une croisière dans la baie qui va jusqu'au Golden Gate et qui revient en faisant le tour de l'île d'Alcatraz pour s'en approcher le plus possible.

C'est toujours mieux que rien mais vraiment très dommage de ne pas pu trouver des places libres.

 

Le tour dans la baie est vraiment très sympa ! On a une autre vue de la ville qui est très jolie aussi.

Après avoir respiré l'air du large, on ira flâner dans le quartier de Chinatown.

Fondé en 1848, c’est le plus vieux quartier chinois en Amérique du Nord. Il abrite également la plus large communauté chinoise hors d’Asie.

La promenade débute au delà du Dragon's Gate, un portail en forme de pagode ornée de carpes et de dragons porte-bonheur. 

Grant Avenue est le grand axe touristique du quartier.

 

Dès qu'on passe cette porte, on est tout de suite dépaysé et transporté ailleurs. Les rues animées sont bordées de restaurants traditionnels, de lanternes, d'épiceries chinoises où on trouve des conserves/des bocaux avec de drôles de choses à l'intérieur (à constater par vous mêmes), de boutiques de souvenirs. 

On a bien profité des 48h de pass pour parcourir la ville de long en large et il y a partout des choses à voir. Il y en a surtout pour tous les goûts et pour toutes les envies.

Avec déjà une pointe de nostalgie, il est temps, pour nous, de devoir prendre congé de toutes ces découvertes et d'aller préparer nos affaires. 

Demain, notre vol retour décolle à 8h15.

 

Bye Bye California, Arizona, Nevada, Utah. Je vous adore.

Bye Bye America.


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Zaza (mercredi, 03 mars 2021 17:02)

    Trop géniaaaaaaal.! On a juste envie d'y être. Merci de partager ces moments avec nous. A quand le prochain voyage ? C'est vrai qu'avec le coronavirus, ça se complique mais si je ne me trompe ce n'est pas ton premier voyage ?!
    Merci beaucoup pour ce dépaysement. Ça fait du bien.

  • #2

    Nadia Mlm (lundi, 19 avril 2021 15:27)

    Superbe moment d'évasion! Merci pour tous tes partages et ces instants de découvertes.
    Vivement que notre liberté reprenne ses droit, que ce Covid disparaisse de notre horizon pour pouvoir repartir voir d'autres merveilles.