· 

ROAD TRIP USA - Monument Valley

"Cela rend modeste de voyager.

On voit quelle petite place on occupe dans le monde."

Gustave Flaubert

Jour 7 - On est déjà à la fin de la première semaine de road trip, ca passe vraiment vite!

 

Au programme de cette 7ième journée, ce sera cap Nord Est vers Monument Valley à environ 215 miles d'ici. Nous avons prévu d'y arriver en milieu d'après midi.

Après une soixantaine de miles et un peu après Flagstaff, un panneau mentionne Sunset Crater Volcano National Monument. Cet arrêt n'était pas prévu dans le roadbook initialement mais là, ca fait déjà 1h qu'on roule et finalement, on décide de le visiter, ce sera une belle occasion de se dégourdir les jambes. 

Une jolie route, très agréable, au milieu des volcans et d'une forêts de conifères nous y mène.

Le pass America the Beautifull donne accès à ce parc mais on le savait pas, dommage, on a donc payé l'entrée 10$.

 

Sunset Crater est un volcan conique s'élevant à 2451 mètres dont la partie visible du cône est à 300 mètres de haut. L' accès au sommet du cratère est interdit mais le parc dispose de petit trail plutôt agréable à parcourir avec quelques explications ça et là.

 

La visite se passe assez vite finalement, il n'y a rien de très grandiose à retenir surtout en comparaison avec le Grand Canyon qu'on vient de quitter.

Le décor est le décor typique d'un volcan avec ces arbres typiques mais si on passe par là et qu'on a le temps, why not? Ca peut être un endroit sympa pour pique-niquer. 

Après cette visite imprévue mais plutôt agréable, on poursuit la route direction Monument Valley.

Au fur et à mesure des miles parcouru, on va changer radicalement de paysage. On quittera des forêts denses et verdoyantes de pins en passant par des espèces de steppes arides d'un vert un peu délavé pour trouver une terre de sable dans les tons d'un orange soutenu. D'ailleurs, à un endroit sur la route, on a été frappé par un détail un peu surprenant où la route passe du vert à l'orangé comme si on avait dessiné une ligne droite à la latte, nette et franche.

 

Après 2 bonnes heures de route, on atteint Kayenta et on commence à apercevoir l'une ou l'autre butte. A nous, cowboys et indiens Yihaaaaa!

On est super bon niveau timing. Du coup, avant de se lancer dans la visite du site, on décide d'aller faire le check in au Goulding Lodge. Cet hôtel fait partie du parc et se trouve à 10 minutes seulement du site....On a une chambre au rez-de-chaussée avec un super balcon et la vue depuis la chambre est tout simplement géniale, jugez plutôt! ! Bon ok, ce n'est pas The View Hotel où il n'y avait plus de place mais c'est quand super beau!

La vue depuis notre chambre nous a mis en appétit, on file au parc.

 

Monument Valley est un parc situé à la frontière entre l'Arizona et l'Utah et fait partie d'une réserve Navajos. Monument Valley est aussi un de ces endroits mythiques pour tous voyageurs de l'ouest américain. C'est LE paysage qu'on a tous en tête quand on pense "chevauchée sauvage entre cowboys et indiens" ou à Lucky Luke ou encore à John Wayne. Il est connu pour ses formations géologiques si particulières et caractéristiques.

 

Le site est géré par les Navajos et ne dépend pas des National Park. Du coup, le pass America the Beautifull n'est pas valable et l'accès est payant, 5$ par personne.

Depuis le Visitor Center, on a accès à un grande terrasse panoramique d'où on peut admirer la vue la plus connue et la plus appréciée, un plan large sur les 3 buttes mondialement connues. C'est tout simplement magique! On pourrait rester bloquer devant ce paysage pendant des heures en fait.

 

Pour une visite plus approfondie et aller à la découverte des autres merveilles du parc, il suffit de parcourir la piste de la Valley Drive sur 17 miles. On peut le faire avec sa propre voiture ou prendre un tour organisé par les Navajos (80$ par personne, assez cher je trouve).

 

Très excités et bien motivés à voir tout cela de plus près, on décide d'y aller avec notre voiture et on commence à rouler sur la piste de terre rouge. Au début, tout se passe bien, la piste est plate et tout à fait praticable mais malheureusement, ca va vite changer. Au fur et à mesure qu'on s'enfonce sur le chemin et qu'on enchaine les 2 ou 3 premiers tournants, on se rend vite compte que ca va devenir assez compliqué pour notre véhicule de location qui est berline et non un SUV ou même 4x4. Les ornières et trous sont, à des endroits, vraiment très profonds et à chaque fois qu'on tourne, on touche le sol, non, je rectifie, on racle le sol. Pour la petite histoire, on s'est toujours demandé pourquoi au moment de la réservation de la voiture, il y avait des mentions spéciales "assurance bas de caisse" et bien là, on a bien compris.

 

Très vite, ce qu'on pensait être un petit soucis allait rapidement devenir un handicap de taille. Plus on avançait, pire c'était. Impossible de continuer. On avait vraiment l'impression qu'on allait casser la voiture à chaque déplacement de roue et si tel était le cas, on pouvait dire "Bye Bye caution".

 

Résultat des courses : un peu contraints, forcés et totalement dégouttés, on décide de faire demi-tour et de retourner sur le macadam. Je ne vous raconte pas la déception et la frustration! On est ici, dans cet endroit iconique et on ne peut pas en prendre toute la dimension. Quelle déception ! 

 

Il ne nous restait que la solution B, un tour avec les Navajos. Oui mais le problème, aucun réservation de faite, on est en août, et donc plus de véhicule disponible. 

En résumé, la visite du parc ne se sera pas passée comme on l'avait imaginé.

 

Pour compenser et avant de retourner au Lodge, on retourne devant le visitor center faire le plein de photos et profiter de la vue en attendant que le soleil commencer à se coucher, mais là aussi, le ciel se charge de nombreux nuages qui gâcheront un peu le moment.

Pour essayer d'oublier la frustration de la journée, nous mangerons au restaurant du Lodge. On a été accueilli et placé par un authentique Navajo de presque 2m de haut et les plats qui nous ont été servi étaient tout aussi énormes. Un vrai délice!

Écrire commentaire

Commentaires: 0